Tour de France Randonneur

Navigation : TDF Randonneur > Tour



Il y a des nuits à l'hôtel, d'autres en gites et enfin celles en extérieur. Il est moins confortable de dormir dehors mais c'est une plus belle aventure.


Mes nuits à vélo

Ces dernières années, les nuits à vélo ont été variées, de par leur lieu comme leur habitat.
Sur les brevets de 600 km, la nuit se déroule à dormir sur la selle, autant dire sans dormir. La distance est courte et pour une seule nuit, il est bon d'apprendre ce que représentent 24 heures sans sommeil. Voir où sont ses limites est une bonne approche.

Sur les 1.000 km, il y a eu diverses nuits. Dans le mille du sud, il y a eu une nuit dans le col de Vence, confortablement engoncé dans mon duvet en pleine nature dans un virage, puis un autre planqué dans les fourrés derrière un mur protégeant du vent. Dans le 1.000 km Ottawa Québec, cela a été dans un coin de parc, puis une autre nuit sur une table de pique-nique, toujours à l'extérieur et pour une nuit courte.

Sur PBP, il y avait un véhicule, un confort minimaliste pour une nuit qui n'a jamais excédé un cycle de sommeil. Ah courir après le temps qui passe ! Ce ne sont jamais les meilleures nuits mais avec des astuces, on arrive à tromper son cerveau pour lui faire croire que l'on a changé de jour. Efficace ! Mais tous les cyclos ne passent pas leur nuit en extérieur.


Le confort de la routine

Durant leurs longues randonnées à vélo, certains osent dormir dans les cimetières. Les lieux sont calmes, il y a de l'eau pour se ravitailler et personne pour vous rendre visite, du moins c'est ce qui est espéré.
Pour le tout confort, il y a l'hôtel. il faut anticiper pour le réserver, mais avec le téléphone mobile, ce n'est pas une affaire compliquée, si il y a de la place.
L'accueil peut-être totalement froid, voire commercial de client à vendeur de nuitées, comme plus chaleureux dans les hôtels de famille. Il est possible de se ressourcer autant en alimentation, qu'en hygiène et de refaire le plein de ses accus, batteries et muscles, voire moral.

Et puis il y a la nuit en extérieur, pour certains c'est la nuit à la belle étoile, pour d'autres dont moi c'est encore mieux.

L'extra 100 % nature

Mais attention, l'étoile n'est pas seule dans le ciel, il y en a des myriades.
Passer à la nuit à la belle étoile, comme dirait Pagnol, ça fait pauvre. Des étoiles il y en a 100, 1.000.
Tout un ciel étoilé, lorsqu'il n'y a pas de nuages et que les lumières de la ville sont hors de portée, c'est réellement magique.
On peut compter sur les doigts de la main les ciels étoilés que l'on a pu réellement observer dans une vie.
La randonnée de vélo apporte cela, pouvoir dormir sous les étoiles et s'endormir en les comptant.
Mais il y a mieux encore, choisir le lieu !

Dans les plaines les ciels étoilés sont magnifiques.
Mais imaginez : monter à vélo un col dans la fin de l'après midi, un col dans les deux milles mètres d'altitude et se poser là pour y passer la nuit.
Bien engoncé dans son duvet sarcophage, seuls les yeux dépassent. Le silence est total. Et le grand ciel brillant de milles étoiles se donne en spectacle. Il n'y a qu'à lever les yeux au ciel. La vie devant soi, la liberté sauvage de l'observation, depuis la planète terre, du monde qui nous entoure.
Quelle dimension, quelle profondeur de champs, quelle vision !
Et quels moments !

Et la lune alors ?


Et si la lune est là, c'est encore plus magnifique, comme regarder le sommet des montagnes éclairées par la lune, sous un ciel étoilé de toute beauté. Fascinant !
Et au petit matin dans la froidure du lever du jour, plier bagages et reprendre le vélo, descendre le col aux milles lueurs d'un soleil naissant au milieu des sommets et repartir pour une nouvelle journée de rêve, la tête pleine d'étoiles. Il y a pire comme lundi matin.

Puis espérer pouvoir passer une nouvelle nuit de roi parmi les étoiles dans le silence d'une route de montagne... C'est ce que l'on peut souhaiter durant la phase projet Tour de France Randonneur.

À l'été 2020. la pleine lune sera au rendez-vous le 5 juillet, mais je ne serais pas encore sur la route. Puis le 3 aout, c'est à dire alors du coté d'Etaples ou de Honfleur, dans le nord de la France en tout cas. Le summum serait tout de même, de faire coïncider la pleine lune avec une étape de montagne, afin de dormir au sommet dans une nuit sous les étoiles des plus grandioses (projet ?).
(mise à jour) À l'été 2021, la pleine lune sera au rendez vous le 24 juillet, du côté des Alpes, puis le 22 août.



Écrit par Janol le 05/01/2020
(Hits 113 - catégorie : Tour)
Faites passer - Imprimer



Dans la même rubrique

Découpage du Tour en étapes (le 02/02/2020 - 118 lectures)
Difficile exercice que celui de choisir sa route entre les 60 contrôles de ce Tour de France Randonneur.
Pour faire au plus court entre les villes, on risque de devoir rouler dans le trafic, pour faire plus tranquille on risque de faire des kilomètres.
Le juste millieu est le résultat d'un bel exercie qui risque d'être remis en cause sur le terrain.


Dormir sous les étoiles (le 05/01/2020 - 113 lectures)
Il y a des nuits à l'hôtel, d'autres en gites et enfin celles en extérieur. Il est moins confortable de dormir dehors mais c'est une plus belle aventure.


Préparation du parcours (le 17/12/2019 - 70 lectures)
Préparer un itinéraire pour le Tour de France Randonneur n'est pas une chose aisée. Si les cartes papier ont fait place aux traces sur GPS et smartphone, la tâche n'est pas moins ardue pour autant.


Équipement du cycliste pour la longue distance (le 17/12/2019 - 108 lectures)
Que faut il emporter avec soi pour la longue distance ? Des sacoches, du bikepacking, ses papiers d'identité et des rustines en plus de la brosse à dents, voyons un peu le nécessaire ...


Projet tour de France Randonneur (le 15/12/2019 - 143 lectures)
Un projet est en train d'être préparé : Faire le Tour de France Randonneur dans son intégralité.



Commentaires

Donnez votre avis

Nouvelles

  • Rendez-vous en 2021
  • Difficile choix que celui de renoncer, cela a le parfum acre de la défaite alors qu'il n'y a pas eu de combat, pas de participation. Alors non ce n'est pas un abandon. Le Tour de France Randonneur se vivra en 2021 et on l'espère en grand avec ses cols de haute montagne, ses bords de mer et ses villages si particulier à la France.
  • Ouverture des frontières au 1er juillet
  • Au 1er juillet 2020, l'ouverture des frontières avec les pays hors Europe est envisagée.

    Pour autant la décision de faire le Tour de France Randonneur cette année là est encore en cours de réflexion.
  • Départ 2020 sous toutes réserves
  • L'actualité du moment de crises sanitaire, économique, financière, sportive va très probablement faire que le projet de Tour de France Randonneur ne se fasse pas en 2020.
  • Randonnée 2020
  • 2020 verra la mise en route du projet de Tour de France Randonneur.

Publications Tour de France

  • Découpage du Tour en étapes
  • Difficile exercice que celui de choisir sa route entre les 60 contrôles de ce Tour de France Randonneur.
    Pour faire au plus court entre les villes, on risque de devoir rouler dans le trafic, pour faire plus tranquille on risque de faire des kilomètres.
    Le juste millieu est le résultat d'un bel exercie qui risque d'être remis en cause sur le terrain.
  • Dormir sous les étoiles
  • Il y a des nuits à l'hôtel, d'autres en gites et enfin celles en extérieur. Il est moins confortable de dormir dehors mais c'est une plus belle aventure.
  • Flèches de France
  • Les flèches de France sont organisées par l'Audax Club Parisien et relient Paris à 20 villes de France
  • Diagonales de France
  • Les diagonales de France sont des randonnées à vélo reliant les sommets de l'hexagone français.
    Il y a neuf diagonales qui traversent la France de part en part. Homologation FFCT
  • Équipement du cycliste pour la longue distance
  • Que faut il emporter avec soi pour la longue distance ? Des sacoches, du bikepacking, ses papiers d'identité et des rustines en plus de la brosse à dents, voyons un peu le nécessaire ...

Publications

Participations

Suivez Oliv à Vélo sur son édition 2020 :
Oliv à Vélo